Livre : “Koztoujours, ça ira mieux demain”, la bouffée d’air frais du blogueur éponyme

Voila quelques temps, je me suis procuré l’ouvrage du blogueur Erwan Le Morhelec “Koztoujours, ça ira mieux demain”. J’aurai mis du temps à le commander puis à le lire. Maintenant que c’est fait il me faut vous en parler car ce livre m’a procuré un bien fou.

mioursmipanda-livre-koztoujours

Je lis beaucoup moins qu’autrefois car j’ai un soucis : mon rythme de vie fait que la lecture d’un livre me plonge dans un profond sommeil en l’espace de 15-20 minutes. Aussi dois-je lire par petits bouts les ouvrages que je me procure pour parvenir à les terminer. Ce fut le cas du livre d’Erwan Le Morhelec, alias Koz. Sorti pourtant en Septembre 2015 (aux Éditions du Cerf), j’ai d’abord épuré un peu ma pile de livres en attente de lecture avant de me le procurer ce début d’année 2016.

De la part d’un blogueur dont le site à dix ans au compteur, on aurait pu s’attendre au prime abord à une sorte de très grosse synthèse issue de ses années de blogging. Que neni, puisque Koz prend un tout autre chemin en nous livrant des réflexions variées, qu’il illustre de ses raisonnements et témoignages les plus personnels. Bien que dans le cas présent il s’agit d’un blogueur catholique, la construction de son livre m’a un petit peu rappelé un ouvrage du philosophe athée André Comte-Sponville qu’on m’avait offert il y a une quinzaine d’années : le ton reste ouvert et chaque chapitre aborde un thème différent. Nous sommes toutefois sur des échelles très différentes, puisque notre philosophe athée survolait quelques thèmes en une centaine de pages là où Koz approche les 300.

L’intelligence chrétienne par l’exemple

Bien heureusement, Erwan Le Morhelec n’est pas le seul chrétien populaire intelligent. À la façon du Cardinal Lustiger à son époque, l’auteur exprime le fond de sa pensée en la rendant accessible à tous sans pour autant faire dans la complaisance. Cet aspect fut très important pour moi, car si je rejoins majoritairement les avis exprimés dans son livre, grâce à lui j’ai aussi pu poser clairement des mots sur des réflexions qui n’étaient qu’à leurs débuts dans ma tête. Non pas en étant toujours d’accord avec lui, mais la façon dont les sujets sont évoqués faisant appel à notre intelligence, je pense que ce livre fait gagner pas mal de temps à tout chrétien faisant preuve d’honnêteté intellectuelle.

Parmi les personnalités “en vogue” chez les catholiques, il est donc de ceux qui sont intelligents et populaires (désolé Christine, je ne te classe pas dans ces catégories). Son discours est clair, réfléchi, accessible et assumé. Soit en total opposition de l’image que les médias aiment dépeindre des chrétiens.

Une clé de compréhension pour les non-chrétiens

Pour en revenir à l’honnêteté intellectuelle, il y a quelque chose qui me chiffonne chez les détracteurs des croyants : bien souvent, ils ne se sont jamais mis à la place de ces derniers pour tenter de comprendre quel a été leur cheminement de pensée. Même à l’époque de mon anti-cléricalisme primaire, j’ai plus souvent rencontré des chrétiens sachant me parler de mon cheminement que des antis pouvant parler de celui des croyants… Je pense alors que si cet ouvrage est une mine d’or pour les catholiques ayant du mal à défendre leurs idées car ils ne trouvent pas les mots, ce livre sera également une ressource très précieuse pour les non-chrétiens souhaitant comprendre ce qui se passe dans la tête d’un catho. Avec un ton posé et bienveillant, Koz s’adresse à tout le monde sans distinction. Du reste, c’est comme tout : le lecteur adhèrera ou pas.

Une bouffée d’air frais

Les choses sont bien faites, car en fin de compte ce que j’y ai lu a fait écho aux réflexions que j’ai eu au cours de ma préparation de confirmands ces deux derniers mois. À l’heure où beaucoup de grands médias racontent des saloperies quand ils ne se contentent pas de déformer la réalité (appelons les choses par leurs noms), j’ai vécu ce livre comme une bouffée d’air frais lors de nombreux passages. J’ai aussi pris parfois des leçons de la part d’un estimé aîné car il nous force à prendre du recul sur certains sujets. Bref, un livre à mettre entre toutes les mains.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, blogueur, formateur, chroniqueur radio, catholic veggie, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez ma newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en vous inscrivant à la mailing-list du blog de Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Un autre article ?