La Jeune Chambre Économique, laboratoire de changements par excellence

Voici l’un des quelques articles hors-sujet de mon blog professionnel que je rapatrie ici. Dans ce billet, je vous parle de la Jeune Chambre Économique Française… Fervent défenseur de ce mouvement, c’est en tant que membre que j’ai écrit cet article voila bientôt 5 ans.

Édit du 9 Septembre 2017

Je laisse cet article en ligne, car la Jeune Chambre Économique représente huit ans de ma vie, huit années d’engagement plein et entier. Toutefois, cher lecteur, sache que j’ai fini par en claquer la porte et que j’en ai aujourd’hui une tout autre opinion, beaucoup plus critique. Pour lire ma lettre ouverte expliquant mon départ, ça se passe par là.

Entrée en matière

Qu’est ce que la Jeune Chambre Économique Française (JCEF) ? Je vais vous la faire de deux façons.

mioursmipanda-jeune-chambre-economiqueLa version solennelle : La JCE est un mouvement de jeunes citoyens entreprenants, qui œuvrent dans le but d’agir pour la cité. Ils sont incités à la prise de responsabilités et disposent de formations pour s’enrichir et agir et bla bla bla… rien de très avenant. C’est la façon dont cela peut être présenté. Mais au delà de tout ça, la JCE a un… « truc » qui vous prend et vous emmène dans son élan !

Enormissime. C’est le mot que j’emploie pour décrire ce mouvement. Voilà plus d’un an (au moment ou j’écris ces lignes) que j’ai découvert cette association. Septembre 2009, un ami m’appelle un matin au boulot : « Bibi, je vais avoir besoin de tes services ! ». Il est étudiant à l’ESC d’Amiens et mène une action avec la JCE d’Amiens, dans le cadre de ses études. Donc Bibi accepte et s’occupe de concevoir les flyers, affiches et tickets d’entrée pour l’action en question et décide de se rapprocher de la JCE de Rennes.

La JCE dépend de la JCI : Jeune Chambre Internationale (en France, on a conservé un nom différent pour des raisons historiques que je n’expliquerai pas ici). La JCI c’est 400 000 personnes dans le monde dont 200 000 membres… ! 200 000 personnes avec pêche de dingue, qui s’émulent les uns les autres ! De plus, la JCEF est organisée en organisations régionales et locales. L’ensemble est géré par un bureau national, ainsi que des bureaux régionaux et locaux, tous renouvelés chaque année. Chacun est donc amené, s’il le souhaite, à être un jour membre du bureau…et pourquoi pas président.

mioursmipanda-jci-solution

Arrivée

En Janvier 2010, j’intègre donc la JCE Rennes. A ce moment, cette JCE Locale a 37 membres ainsi que de nombreux postulants et observateurs (je vous en parlerai plus loin). Suite à une réunion d’info, je suis donc invité à une assemblée générale fin Janvier. Pour marquer le coup, celle-ci fut organisée dans la salle des mariages à la Mairie de Rennes, en présence du Maire qui nous a transmis ses vœux. Je découvre les commissions en cours, les observateurs devenant postulants, une action qui démarre et qui demande du monde. Je la rejoins.

Des commissions

Bati Haïti était une action ayant pour but d’aider à la reconstruction d’une école en Haïti en lui apportant du matériel scolaire et en la jumelant avec une école française. Puis, par la suite, on me demande si je peux aussi participer Training Job K-Fé. Il s’agit une action nationale permettant à des jeunes de participer à une journée complète sur la construction de CV, lettres de motivation, relooking, simulations d’entretien d’embauche. Ce fut un succès ! J’ai eu la chance d’arriver alors que la commission était déjà bien avancée dans son travail. J’ai donc pu y assister et en voir rapidement le résultat avec cette journée d’action. Pour information, les réunions de commissions se font chez les uns, les autres ou…dans les bars ! (Edit : En 4 ans, j’ai eu l’occasion de participer à près d’une dizaine de projet).

Je m’investis à 200% car j’aime ce mouvement. J’aime ses actions, j’aime ses membres, malgré les désaccords que nous pouvons avoir. Le mouvement n’est pas tout rose ni tout doré, non ! Mais cela participe à sa valeur. En effet, nous sommes nombreux avec un fort caractère. Ce caractère allié à notre détermination participe à notre envie d’être à la JCE. Forcément, parfois cela fait des étincelles, mais ça ne nous empêche pas de faire des soirées ensemble, voire même des nuits blanches pour ensuite retourner travailler au petit matin après une bonne douche !

D’observateur à postulant

Puis un jour on m’appelle : « Salut Seb ! Ça te dirait de passer Postulant ? ». Yeah ! Jusque là j’étais observateur, ce qui signifie que je n’avais aucune obligation. En gros, j’étais un touriste. Postulant, cela signifie que le statut de membre ne devrait pas tarder…

La formation

La JCEF dispose d’un agrément de formations. Celles-ci sont dispensées par des jaycees (membres JCE) formés pour former. Ces formations sont tellement bétons qu’une fois sorti de la salle, on les met naturellement en application, observant des effets quasi immédiats pour certaines d’entre elles. La JCE propose des formations à ses membres et adhérents : développement du charisme, quotient émotionnel, gestion d’une association ou même cours théâtrale. Il y en a pour tous les goûts ! Ma formation préférée reste « Gestion de projet », qui m’a permis d’avoir des outils efficaces pour gérer facilement des projets de petite ou grande envergure.

mioursmipanda-convention-jcef-ambiance

Le Vendredi matin à la Convention Nationale de Nîmes 2010… il est 8h00, on a tous a peu près trois heures de sommeil dans la vue à cause de la soirée de la veille… et pourtant ça bouge !

Des évènements nationaux

Cet été 2010, il y avait la Convention Nationale JCEF à Nîmes.. du bonheur ! (sauf pour les pieds, à cause des chaussures neuves…). Deux jours de formations, trois soirées de java dont deux dans les arènes de Nîmes… Tout ça en compagnie de 498 personnes qui, avant même de vous connaître, sont déjà des potes. Pas de barrières entre les jaycees, mais une vraie fraternité.

Passage membre

Quelques semaines plus tard on m’appelle… « Salut Seb ! Ça te dirait de passer membre ? ». Là c’est l’apothéose ! Après avoir désigné un parrain au sein de la JCE (Edit : quelqu’un qui est devenu un ami et fut par la suite mon patron durant un temps), je suis donc intronisé au Liberté, à Rennes, au cours de l’Assemblée générale du mois d’Octobre 2010. Ce fut un grand moment pour moi. Mon parrain s’est débrouillé pour faire venir ma famille, ma copine depuis Caen et mon meilleur pote depuis Amiens (qui est passé membre de la JCE d’Amiens durant la convention de Nîmes). Me voilà membre ! Cette reconnaissance vous donne davantage d’énergie pour vous investir au sein du mouvement, mais aussi dans votre vie privée et votre vite professionnel, avec tout ce que la JCE vous apprend chaque jours.

Ce n’était que le début

Enfin, pour terminer, en 2011 je ferai partie du bureau de la JCE Rennes et serai chargé de l’organisation des Assemblées générales de la Jeune Chambre Économique de Rennes. J’aurai également une direction de commission (ça met un peu la pression mais c’est ce qui est bon !) : « Rêves de Gosses », une action qui a pour but d’offrir un baptême de l’air à des gamins handicapés ou en fin de vie… Une action pour donner du bonheur et recevoir des sourires ! Pas grand chose d’économique… mais ça on s’en fout !

Edit

Depuis que j’ai écris cet article j’ai, entre autres choses, relancé la Jeune Chambre Économique de Saint-Malo et ai été directeur de la commission Rêves de Gosses. En voici un petit bout.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

  

Sébastien

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, chroniqueur radio, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez ma newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en vous inscrivant à la mailing-list du blog de Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Un autre article ?