Lost : enfin de vraies réponses aux questions les plus tordues

Lost… Une série mythique qui en aura fait gamberger plus d’un. Mais à l’époque où la série est sortie, je m’étais arrêté en cours de saison 3. J’ai donc entrepris de me farcir la série intégralement. Mais avec l’objectif de soigner mon égo en trouvant des explications aux questions restées sans réponses…

mioursmipanda-lost-miniature

A l’époque où la saison 3 de Lost est sortie, je bossais le soir et j’ai décroché en cours de route. Les années ont passé et depuis que la série a fêté ses 10 ans en 2014, je tombais à répétition sur des articles la concernant. J’ai donc décidé de me faire la série en entier pour comprendre de quoi il en retournait.
Vous vous en doutez, en 10 ans j’ai eu le temps de me faire spoiler des pans entiers. Mais le spoil ne m’a jamais dérangé. Au contraire, ça me laisse le temps de réfléchir, et ça n’enlève en rien le fait que je peux avoir une perception différente de celle du spoileur.

D’après ce que j’ai pu lire, plusieurs questions sont restées en suspend dans la tête des gens, ou alors ont des réponses qui suscitent de vifs débats. Je me souviens qu’à l’époque de la saison 1, un proche de la série – dont j’ai oublié le nom – avait déclaré que les explications sont forcements logiques. Bien que croyant, je suis donc parti sur cette base dans ma tentative de compréhension de l’histoire. Attention, logique ne veut pas nécessairement dire « scientifiquement prouvé » ! Mais sans être un expert, j’ai tenté de trouver des explications théoriquement possibles aux yeux de la science.

Des questions sans réponse, dans Lost, il y en a plein. Je me suis alors contenté des plus tordues, estimant que la plupart des autres questions trouvent quand même une réponse quand on se sert un peu de sa tête Autre avertissement : les scénaristes étant bons, et si je ne me goure pas, alors des effets peuvent aussi s’avérer être des causes et vices versa. Il faut donc lire jusqu’au bout pour comprendre l’ensemble cohérent que ça forme. Allons-y Alonso !

C’est quoi cette foutue île ?

Elle n’a rien de magique en fait. Son mystère est le fruit de plusieurs phénomènes bien particuliers.

mioursmipanda-lost-ilePremier phénomène : il s’explique grâce à la physique quantique. L’île se trouve dans un univers de poche. Daniel Faraday (dont le nom est sans doute une référence à la cage de Faraday) constate qu’il y a un décalage entre le déroulement du temps sur l’île, et le déroulement du temps hors de l’île. On constate aussi que l’île est difficilement détectable et peut être déplacée. Un univers de poche est un univers secondaire dépendant d’un univers principal, et qui dispose de ses propres lois. C’est tout à fait adapté à la situation. Et là, du coup, on commence déjà à supposer les réponses de pas mal de questions… A titre d’exemple, le TARDIS, dans Doctor Who, contient un univers de poche (ce qui explique pourquoi il est plus grand à l’intérieur).

Second phénomène : l’île n’est pas vraiment une île, c’est un vaisseau. Franchement, le coup de la fontaine-évier, à la fin, vous y avez cru ? Sans parler du fait que Samuel, le frère de Jacob, arrive à poser une roue pour canaliser l’énergie de l’île. Si c’était une énergie d’ordre divine, on ne la canaliserait pas avec quatre bouts de bois comme on se fait cuir un œuf ! Maintenant, prenons la théorie des anciens astronautes : cette théorie d’ufologie part de l’idée que des civilisations extra-terrestres seraient déjà venues nous faire coucou voila bien longtemps. Et comme si c’était pas suffisant, ces mêmes E.T. auraient donné naissance à différents cultes et religions. Cette théorie permet d’expliquer plusieurs choses qui expliquent en même temps la théorie (c’est vicelard, hein !) :

  • Et si le moteur de la machine, ou la machine elle-même, s’était enfoncé dans le sol, au cœur de l’île ? Après tout, ça expliquerait le fait que son énergie soit canalisable, la possibilité de maîtriser le déplacement de l’île dans le temps, et ses propriétés sur le métabolisme humain (que je décris plus bas). Pourquoi un moteur ? Quand Desmond « vidange » la fontaine, la lumière ambiante devient rouge alors que le reste du temps elle est jaune. On peut alors penser que l’eau sert de système de refroidissement.
  • L’autre élément, c’est la statue de dieu égyptien, en plein milieu du Pacifique. Les dieux de l’Égypte antique sont non seulement les meilleurs candidats à la théorie des anciens astronautes, mais cette statue dispose de seulement 4 doigts de pieds ! Déjà que la tête n’était pas humaine, on constate alors que le reste non plus.

mioursmipanda-lost-piedD’ailleurs, de cette statue, parlons en : On peut lire ici et là qu’il s’agit de Taouret, la déesse hippopotame. Déesse de… la fertilité ! Mais personnellement, je pense qu’il s’agit plutôt de Sobek, le dieu crocodile. Celui-ci a d’ailleurs pour attribut la croix ansée, symbole que la statue, aux formes plutôt masculines, tient dans sa main. Et vous allez rire, car ce n’est pas terminé ! Sobek est le fils de la déesse aquatique Neith (qui représente le delta du Nil, là où le fleuve mythique se jette dans la mer) et… des dieux jumeaux Senwy (= deux frères) ! Par ailleurs, il est le dieu de l’eau et… de la fertilité ! Pour faire écho à la théorie des anciens astronautes, on peut alors relier Sobek au mythe des extra-terrestres reptiliens.

Qu’il s’agisse de Sobek ou de Taouret, la symbolique est forte dans le contexte de l’histoire. Pour ce qui est de sa construction, elle est liée à celle du temple, ces deux bâtisses ayant peut-être été érigées par des adorateurs. Si on reprend la symbolique de Jacob et Samuel, alors on peut penser qu’ils ont tout simplement hérité (même si ce dernier terme n’est pas tout à fait juste) des pouvoir des créateurs du vaisseau que contient (ou est) l’île. Nous allons y venir avec le phénomène suivant.

Troisième phénomène : la présence supposée de nanites (ou nanomachines).
Les miracles d’ordre médicaux qui surviennent sur l’île sont alors le fruit d’un système de survie. Cette même eau dont je parle plus haut n’est peut-être pas aussi ordinaire qu’on le pense : elle contient sans doute des nanomachines. Ces dernières sont aussi la source du pouvoir des gardiens de l’îles (Jacob, Jack, Hurley). Ce sont les nanites qui permettent aux blessures de guérir très vite, à Locke de retrouver ses jambes, au cancer de Rose d’être guéri (bien qu’elle pense qu’il soit juste en stand-by) ou bien encore à Richard de rester jeune. On peut aussi penser que le décès des femmes enceintes est due à un dérèglement des nanites, suite à la connerie signée Dharma dans les années 70. Jacob s’est également servi des nanites pour sauver la sœur de Juliet de son cancer. Gardez cette théorie des nanites en tête, on va y revenir.

Dernier phénomène : le champ électromagnétique de l’île. Celui-ci est extrêmement fort à cause du fait que les mecs du projet Dharma aient fait les cons et ont libéré une quantité d’énergie phénoménale (tellement phénoménale qu’ils ont quand même construit un bunker autour de leur connerie, je vous rappelle). Toutefois, la quantité d’énergie dans l’air se doit d’être élevée afin d’alimenter les nanomachines qui sont partout sur l’île.  Mais c’est aussi à cause de cet électromagnétisme que les femmes devenues enceintes sur l’île meurent après l’accouchement. Le métabolisme d’une femme étant bouleversé durant la grossesse, il ne serait alors pas surprenant que le corps réagisse mal après l’accouchement à cause de ce que dégage l’île, ou bien à cause de nanites détraquées par un champ électromagnétique défaillant.

Pourquoi les chiffres 4.8.15.16.23.42 reviennent-ils ?

mioursmipanda-lost-4815162342Jacob avait besoin de faire venir les gens sur l’île. De part la capacité de celle-ci à voyager dans le temps ou a ouvrir des portes sur ce dernier, on peut se permettre de penser que le plan de Jacob était en route depuis des décennies avant la naissance des protagonistes. Il a tout à fait pu se renseigner sur les gens puis utiliser une suite de numéros afin de perturber le cours de choses. Utilisant la capacité de l’île à voyager dans le temps, il est alors possible qu’il ait fait revivre et changer le cours des choses à plusieurs reprises (jusqu’à se louper et se faire descendre).
Comment ? On me dit dans l’oreillette que le cours des choses ne peut pas être changé ?  C’est effectivement ce que Faraday prétend, mais ce n’est pas tout à fait vrai. D’une part, Desmond nous a prouvé qu’il est un facteur que Jacob n’a pas su maîtriser. Le cours des choses est difficilement altérable parce que Jacob a (presque) tout essayé pour tout anticiper. Auquel cas, le fait qu’on puisse changer le cours de l’histoire tient la route.

La boussole de Richard et Locke
Cette boussole est un paradoxe. Richard a rencontré Locke une première fois, loin dans le passé. Il recherche ensuite la probable réincarnation de Locke sans comprendre qu’il s’agissait en réalité du Locke de son futur qui s’est retrouvé dans le passé. Richard donne plus tard la boussole à Locke pour qu’il l’a donne au Richard du passé en gage de bonne foi. Cette même boussole qu’il présentera au jeune Locke pensant qu’il s’agit de la sienne. Mais du coup, la boussole est prisonnière d’une boucle temporelle et n’a de cesse de faire Richard > Locke > Richard. Alors qui a créé cette boussole ? Pour que cette boucle temporelle soit possible, cela veut dire que le cours des choses a forcément eu une tournure différente à un moment donné. Ce paradoxe appuie alors ma précédente affirmation sur les agissements de Jacob.

Comment les « Autres » pouvaient-ils faire pour aller et venir sur l’île avant le projet Dharma ?

La « porte d’entrée » de l’univers de poche de l’île s’ouvre dans le temps et dans l’espace. C’est une possibilité de l’univers de poche. Pensez au TARDIS du Docteur. En soit, l’univers de poche ne se déplace pas réellement, mais subit les perturbations de son « contenant », qui lui fait le lien entre les deux univers. Sauf qu’ici, le contenant est invisible et aurait plutôt la forme d’un nuage (souvenez-vous, Faraday donne au pilote d’hélico, Franck Lapidus, un plan précis à suivre).

Comment la cabane de Horace, où l’on peut rencontrer Jacob, se déplace-t-elle ?

Elle ne se déplace pas, elle est juste très dure à trouver. On est sur une île où tout se ressemble, il est normal d’avoir du mal à s’y repérer correctement, surtout de nuit. Quand à Ben, il passe son temps à mentir. Il ne voulait surtout pas que Locke ou Hurley trouve la cabane : il le dit lui-même, il est jaloux rien qu’à l’idée que Jacob puisse le remplacer par quelqu’un de meilleur que lui.

La fumée noire, c’est quoi ? Comment fait-elle pour changer d’apparence ?

mioursmipanda-lost-samuelCe n’est nullement un système de sécurité, comme on peut le penser. C’est en revanche ce qu’elle tente de faire croire à Ben pour gagner sa confiance. Mais revenons à notre liquide de refroidissement chargé de nanites. Jacob jette dedans son frère jumeau, Samuel, pour venger la mort de sa mère adoptive. Samuel meurt, puis revit.
Comment ? On va maintenant retourner à notre physique quantique : des chercheurs ont démontré voila longtemps l’existence théorique de l’âme. Partant de ce postulat, l’âme de Jacob a tout a fait pu prendre la maitrise d’un ensemble de nanites.
Comment ? Je vous rappelle que nous sommes dans un univers de poche qui obéit à ses propres lois. De plus, à cause de son statut d’univers de poche, les âmes des morts pourraient très bien ne pas dissiper sous forme « d’information », comme l’expliquent les Bogdanov.

Les nanites étant des robots miniatures, on a l’explication de la fumée noir, de la rapidité de transformation de Samuel, et du bruit métallique qu’il fait en se déplaçant. Par ailleurs, les nanites permettant de prendre théoriquement l’apparence de ce qu’on veut, on sait désormais comment Samuel fait pour prendre la forme de différentes personnes. Si Samuel cherche à partir de l’île plus hâtivement au moment où nos survivants se sont écrasés, c’est peut-être aussi parce qu’il est à sec côté nanites. En effet, sur la fin il n’est plus en mesure de changer de forme ou de se guérir : il veut vivre une vie humaine normale et pour ça, il doit quitter l’île à laquelle il est lié, ce qui signifie qu’elle doit être détruite.

Les super-pouvoirs de Walt, Miles et Hurley

  • Walt n’a aucun pouvoir. Soit il s’agit de coïncidences dues au hasard, soit ce sont des coïncidences organisées par Jacob pour que les choses soient ce qu’elles soient. Quand aux apparitions de Walt dans la forêt, c’était justement Samuel qui prenait son apparence.
  • Okay, pas de pouvoir pour Walt. Mais qu’en est-il de Hurley ? Comme dit plus haut, les âmes des gens morts sur l’île en sont prisonnières à cause de l’univers de poche. Hurley a un pet au casque qui lui donne la faculté de voir ces âmes, tout comme Miles peut sentir ce qui s’est passé. En revanche, hors de l’île, les visions qu’il a de Charlie et d’Eko (avec qui il joue aux échec sans que le spectateur voit ce dernier) sont juste de grosses hallucinations. Ca ne serait pas la première fois…
  • Miles, quand à lui, est sensible à l’intrication quantique. Pour expliquer simplement ce phénomène avec une métaphore : on met un homme en présence d’une femme. Genre on les présente l’un à l’autre, coup de foudre, ils s’aiment. Après on les sépare de 200 km. L’intrication quantique, c’est quand on fout une beigne à l’un et que l’autre à mal aussi. J’ai carrément vulgarisé pour éviter d’entrer dans les détails (car c’est chiant à expliquer), mais le principe est là. En gros, les particules qui entrent au contact de Miles ont été au contact d’évènements, de personnes, de morts. Miles a la capacité de ressentir ce que cette intrication véhicule.

Comment des « cendres » permettent-elles de se protéger de Samuel ?

Et si c’était également… des nanites ? Ces dernières émettent des ultrasons sur une fréquence bien spécifique. Elles créent ainsi une sorte de bulle tant que le cercle n’est pas brisé. Ca explique pourquoi un objet ou une personne peut traverser un cercle de cendres et non Samuel. Du coup, notre VRP antipollution de chez Volkswagen se retrouve dans le caca dès qu’il est en présence de ces nanites là. Mais certains se demanderont alors pourquoi la mort de Dogen annule le pouvoir des « cendres » sur Samuel ? Il s’agit en fait d’une pure coïncidence ! Samuel (sous la forme de Locke) n’étant pas seul, l’un de ses compagnons a tout à fait pu briser volontairement le cercle dans le même temps.

L’effondrement de l’île et la naissance de la réalité alternative

mioursmipanda-lost-bombeL’île finit belle et bien par s’effondrer à un moment. Mais pourquoi, et comment ?
Rappelez-vous : Juliet, avant de mourir, dit à Kate que l’explosion a marché. Nous on pige quedal : ils sont toujours là, rien à fonctionné comme prévu. Mais partons du principe qu’au contraire, ça a marché : cette explosion a créé une fissure dans l’univers de poche de l’île. Juste une brèche, rien d’autre. La série se termine, Hurley et Ben prennent la suite, suivi de Walt et j’en passe. Pendant ce temps, la brèche se développe gentiment, et ce que voulait faire Samuel finit par arriver tout seul : l’île s’effondre. La particularité de l’île est d’exister à travers le temps, et pas seulement au présent. Cette affirmation s’appuie sur les voyages dans le temps que vivent seulement Miles, Faraday, Sawyer, Jin et Juliet, tandis que Sun, Lapidus et Ben sont restés à leur époque. Bien. Donc l’île s’effondre à travers le temps également, cet effondrement remonte alors jusqu’au point de départ de la brèche dans l’espace temps. Ainsi, le vol 815 ne s’est jamais écrasé, et chacun a pu mener des vies différentes car l’histoire a changé dès les années 70.

Pourquoi des personnages qui ne se seraient jamais croisés avant se retrouvent ?
Principe d’intrication quantique messieurs-dames ! Les particules quantiques (entre autres, composantes de l’âme) intriquées ensembles étant attirées les unes part les autres, ce qui s’est alors passé dans la première réalité a eu des conséquence sur la réalité alternative.

Explication du final

Non, il ne sont pas tous morts dès le début
J’ai du mal à comprendre ce qui a amené les gens à penser ça, et pourtant j’ai lu cette affirmation assez souvent. Écoutez bien ce qui est dit à la fin par Christian : certains des personnages sont morts bien avant Jack, et d’autres très longtemps après. D’ailleurs, dans l’épilogue Ben fait suspendre les livraisons de ravitaillement à destination de feu le Projet Dharma. Ceci montre bien qu’il ne s’agit pas d’un purgatoire mais de la réalité. S’il s’agissait d’un purgatoire, l’île n’aurait pas besoin d’un protecteur en permanence.

Je savais qu’une fin de merde m’attendait. Malgré ça, cette fin a trouvé le moyen de me surprendre tellement elle m’a déçu bien plus que je ne l’imaginais. Mais partant de ce postulat, deux solutions : ou j’accepte cette fin, et je considère que les scénaristes sont de gros connards. Ou je garde en tête que Lost est une série conçue par des tordus de première catégorie et qu’une autre explication est possible.

Les scénaristes, ces coquins
On l’a vu, la mise en scène peut-être trompeuse. Aussi, le seul moment ou vous voyez les différents protagonistes morts et réellement ensemble, c’est dans l’église. Ce moment se passe au purgatoire. Mais la réalité alternative, dans laquelle ils ont tous pu vivre un vie belle et longue, a très bien pu avoir lieu elle aussi.
mioursmipanda-lost-egliseComment est-ce possible ? Souvenez-vous : l’accouchement de Sun après son retour de l’île, et Jin cherchant une peluche de panda avant l’île… Les scénariste nous avait baladé pour nous laisser découvrir ensuite que Jin était resté sur l’île. C’est ainsi que je vois dans cet épisode un indice clé que nous offre alors les scénaristes : l’histoire n’est pas toujours ce que vous croyez qu’elle est. Il est alors tout à fait probable qu’il y ai effectivement eu un purgatoire. Mais celui-ci a eu lieu après que les personnages aient vécu leur vie dans la réalité alternative (et dans laquelle ils ont pu aussi retrouver la mémoire). Ce purgatoire n’est qu’un écho de la réalité alternative, pour que tous partent en paix ensemble.

Samuel, le retour
Une autre explication est possible : Samuel n’est pas mort au moment de l’effondrement et est revenu. Il a pris l’apparence de Christian à la fin, et tue tout le monde avec l’énergie de l’île qu’il a emmagasiné. La lumière blanche n’est alors en rien le paradis, mais leur mort à toutes et à tous. Et sans doute celle du monde entier par la même occasion. C’est ballot hein !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

  

Sébastien

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, chroniqueur radio, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez ma newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en vous inscrivant à la mailing-list du blog de Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Un autre article ?