Mi-ours, mi-panda : ouverture du site

Je suis heureux de vous présenter ce second site web, en parallèle à mon blog pro, « Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière ». Mais pourquoi ce site, pourquoi ce titre et qu’allez-vous y trouver ? Réponse en quelques lignes.

Tandis que je suis à un tournant heureux et important de ma vie, j’éprouve de plus en plus le besoin de partager mes avis, mes réflexions et mes analyses. Jusqu’à il y a encore quelques années, j’avais conscience que l’impulsivité qui m’animait pouvait me faire dire des choses dépassant ma pensée. Mais le temps a fait son œuvre et je prends, vraiment je le crois, désormais plus de recul sur les choses.

mioursmipanda-ouverture-article

Depuis quelques temps, l’envie de créer un blog personnel me titillait. Je ne peux pas m’en empêcher, j’intellectualise énormément de choses. Détestant ne pas comprendre un sujet dont j’entends parler, je vais souvent passer des heures à me documenter pour comprendre le dit sujet. A côté de ça, je ne compte plus le temps perdu à débattre (ou à se fighter) dans les commentaires de Facebook ou bien sur Twitter. Finalement, ça n’apporte pas grand chose de constructif et c’est perdu à jamais dans les méandres du web. Aussi me suis-je dit que j’aurai tout intérêt à avoir mon propre site pour m’exprimer sur divers sujets qui me tiennent à cœur ou m’interpellent.

Mi-ours, mi-panda

A l’origine du titre de ce blog, une phrase de ma description sur Twitter, inspirée de la génialissime série Kaamelott : « Il était mi-ours, mi-scorpion et re-mi-ours derrière. » Du coup, j’ai adapté.

  • Mi-ours, parce que je peux être brut de décoffrage et je n’y vais pas par quatre chemin quand j’ai quelque chose à dire, non pas sans un brin d’impertinence. Mais depuis un moment, je sens ma capacité à m’exprimer comme muselée : mes différents engagements ne me permettent pas d’étaler mes opinions, souvent à contre-courant de ce que pensent les gens, comme je le souhaite. Ce blog est là pour ça et me permettre de m’exprimer sans concession.
  • Mi-panda, parce à contrario, je suis également diplomate. Je reste ouvert au dialogue, aux avis différents, au fait d’avoir tort (si ça m’est démontré), à la discussion et à l’humour potache. Et puis parce que les pandas, c’est cool.

Et ce blog ?

Ici, pas de ligne éditoriale, pas de fréquence de publication, je me laisse toute liberté de parler de ce que je veux et quand j’en ai envie. Les thèmes abordés tourneront la plupart du temps autour de questions engagées telles que la citoyenneté, l’écologie, les dérives du soit-disant progrès, l’actualité, la politique, la religion et d’autres sujets de sociétés. Je n’exclus pas pour autant d’aborder des sujets plus légers ou plus personnels à l’occasion. Les habitués de mon blog pro auront remarqué les similitudes de présentation entre ce dernier et ce nouveau blog, c’est un parti pris. Je veux pouvoir rester identifiable facilement, sans pour autant mélanger les deux : deux blogs, deux messages, deux types de lecteurs (même s’il y en aura sans doute en commun aux deux).

Vous aurez également peut-être remarqué que quelques articles sont déjà en ligne. Les trois plus récents après celui que vous êtes en train de lire ont été écrits ces derniers jours. Les autres sont des hors-sujet que j’avais publié sur mon blog pro et que j’ai alors rapatrié ici. Attention toutefois : à l’inverse d’autres blogs d’opinions, ou même de mon blog professionnel, ce site web est mon exutoire avant d’être un espace de débat. Si vous souhaitez échanger sur nos désaccords potentiels, armez-vous de solides arguments et je serai ravi de débattre.

Bonne lecture !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

    

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, blogueur, formateur, chroniqueur radio, catholic veggie, zèbre et râleur joyeux. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez ma newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en vous inscrivant à la mailing-list du blog de Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.
Je prends soin de votre e-mail autant que du mien

Un autre article ?